Prendre soin d’une personne agée grâce à la téléassistance

Les personnes âgées sont malheureusement la proie de difficultés sanitaires fréquentes. La téléassistance fait aujourd’hui partie des meilleures solutions pour une surveillance et une prise en charge rapide. Mais, comment fonctionne-t-elle ? Comment y recourir ?

Qu’est-ce que la téléassistance ?

La téléassistance est un service de prise en charge des personnes âgées proposé par certaines entreprises. Elle consiste en l’installation de plusieurs types de dispositifs dans la maison et sur la personne âgée. Ces dispositifs sont généralement composés : d’un bracelet ou d’un pendentif porté par le sénior et d’un boîtier installé dans un coin de la maison.

En cas de malaise, le sénior est appelé à appuyer sur le bouton situé sur le bracelet ou le pendentif. Un signal est alors envoyé vers le boîtier qui envoie à son tour un signal au service de téléassistance.

La téléassistance constitue ainsi une véritable alternative aux maisons de retraite ainsi qu’à l’assurance dépendance. Les maisons de retraite sont parfois moins équipées tandis que le prix d’une assurance dépendance est souvent onéreux.

Comment choisir son service de téléassistance ?

Il existe différents services de téléassistance pour personnes âgées. Pour choisir le meilleur, vous devez prendre en compte quelques critères. Le premier est relatif à la qualité des équipements ainsi qu’au délai de réparation en cas de panne. Le second critère concerne le coût de l’abonnement. Un abonnement classique coûte entre 15 et 35 euros par mois.

Le coût peut cependant varier en fonction du type de dispositif utilisé. Le bracelet ou le médaillon sont moins onéreux, mais ne sont d’aucune utilité en cas de perte de connaissance du sénior. Les autres types d’équipements (capteurs de mouvements, visioassistance, etc.) sont plus avantageux, mais coûtent plus cher.

En somme, la téléassistance apparaît comme l’une des meilleures solutions à la prise en charge des personnes âgées surtout à domicile. Certains critères doivent cependant être pris en compte pour une meilleure prise en charge de ces séniors.

 

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*